SEMPA
Gérer - Construire - Aménager
Au service du territoire et de ses habitants

Point sur le chauffage collectif rue Jean Cocteau

Info Sempa n°45 - Décembre 2012

Publié mercredi 19 décembre 2012

Télécharger

En ce début d’hiver, des locataires du 15 rue Jean Cocteau nous ont interpellé concernant des problèmes rencontrés lors de la mise en route du chauffage collectif.
Plutôt que d’apporter une réponse individuelle, la SEMPA souhaite vous informer, toutes et tous, sur la situation des chauffages collectifs des deux immeubles de la rue Jean Cocteau.

En cas de réclamation concernant votre chauffage, veuillez téléphoner à l’un de ces numéros :

  • Immeuble du 5 au 17 rue Jean Cocteau
    Appelez Mr Sanchiz au 06 13 02 89 96
  • Immeuble du 2 au 10 rue Jean Cocteau
    Appelez Mr Wacheux au 06 13 02 89 95

et laissez éventuellement un message si votre concierge ne répond pas immédiatement.

Cette mise en route continue à subir les dégâts occasionnés l’hiver dernier avec la vague de grand froid et les épisodes de gel intense qui avaient sévi durant plus de 15 jours sur la commune d’Arles ; et certaines canalisations fragilisées révèlent aujourd’hui des fuites au fur et à mesure de la mise en fonctionnement des chaudières.

Ces fuites provoquent des baisses de pression qui ont pour effet d’entraîner la diminution du chauffage, mais aussi de déséquilibrer complètement sa distribution, voir l’arrêt des chaudières.
Elles génèrent également des pertes d’eau relativement importantes, qui bien évidemment ne seront pas facturées aux locataires au titre des charges locatives.

La SEMPA intervient très rapidement pour obturer ces fuites les unes après les autres, au fur et à mesure de leur apparition, sauf celles effectivement survenues les vendredis après-midi des 23 et 30 novembre sur lesquelles nous ne sommes intervenus que les lundis suivants.

A ce jour la SEMPA a résolu les problèmes techniques causés par les plus grosses fuites. Nous nous employons maintenant à déceler les moins visibles ; c’est pourquoi nous contrôlons deux fois par jour le comptage de l’eau alimentant les circuits de chauffage pour en vérifier l’étanchéité.

Il ne reste donc plus qu’à résoudre ces très petites fuites, quelques problèmes de radiateurs qui n’assurent plus l’alimentation en eau chaude, et d’une colonne de chauffage qui circule mal ; et la SEMPA pourra passer à la phase 2 qui concerne l’équilibrage.

Tous droits réservés SEMPA 2010 - 2017 | Mentions légales | Espace privé | site réalisé avec SPIP par Indétendance